Histoires de tournages

Tournage STOP MOTION

Atelier cinéma d’animation en volume

Durant cet atelier, l​es participants ont réalisé des séquences courtes avec de la pâte à modeler. ​Ce matériau​ se métamorphose sans difficulté et permet de créer des animations expressives et spontanées !

​Le ​stop motion est une technique d’animation permettant de créer ​l’illusion du mouvement à partir d’objets ou de formes​ immobiles. Objectifs de l’atelier:
– Initiation au cinéma image par image.
– Initiation à la prise de vue et au montage.

– Réalisation d’une animation en volume.

Matériel : 2 bancs titre, 2 appareils et 2 pieds photographiques, de la pâte à modeler, des ordinateurs avec logiciels de montage et beaucoup d’imagination.

Lien vers la vidéo STOP MOTION 3 exercices en forme de pâte à modeler

Atelier d’initiation au cinéma d’animation avec le Centre culturel de Brive la Gaillarde et Les yeux Verts, pôle d’éducation à l’image Nouvelle-Aquitaine
mastulues

Tournage: Atelier papiers découpés

Atelier de sensibilisation au cinéma d’animation

Suite à la projection du film « Le voyage de Lila », les petits spectateurs ont été invités à découvrir et expérimenter le cinéma image par image:

Imagine des formes tout en couleurs pour recréer l’univers du film « Le Voyage de Lila ». Ensuite, sur une table lumineuse, tu vas animer tes formes image par image avec l’appareil photographique.

Matériel: crayons à papier, papiers de couleurs, paires de ciseaux, une table lumineuse, un appareil et un pied photographiques.

Atelier avec le cinéma REX de Brive la Gaillarde.

Animation d’objets

 

Cette technique d’animation, appelée souvent « stop-motion », est une technique en volume qui consiste à photographier image par image des objets qui, par la suite, vont sembler se déplacer comme par magie.

Comme dans « Il était une chaise » de Norman McLaren (visuels ci-dessus), l’animation d’objets permet de créer des effets spéciaux sans manipulation virtuelle et de défier les lois terrestres! Avec un peu d’imagination et de la pratique, vous arriverez à votre tour à faire voler, glisser, disparaître ou apparaître toutes sortes d’objets.

« D’un point de vue cinématographique, « Il était une chaise » constitue une œuvre de virtuose. Le film mêle savamment plusieurs éléments : animation image par image d’une chaise et d’un comédien, vitesses de tournage et durées d’exposition variables, tournage de mouvements inversés, ainsi qu’une chaise-marionette, manipulée en grande partie par Evelyn Lambart et Herb Taylor au moyen d’un fil de nylon noir. Une chaise refuse qu’un homme s’assoie sur elle. Après plusieurs tentatives, l’homme (Claude Jutra) comprend que la chaise revendique le même privilège. L’homme concède. Dès lors, la chaise accepte de jouer son rôle et consent à servir de siège. Bien que le film, dont une improvisation de Ravi Shankar compose la trame sonore, ait connu un vif succès, il laisse à ses co-réalisateurs (McLaren et Jutra) un goût amer. Ils ont constaté que leur film, si brillant soit-il, porte en fait sur l’assimilation. La chaise en sort perdante. »

Donald McWilliams

Exercice d’animation : « La chaise »

Une chaise, un pied et un appareil photographiques et quelques images pour comprendre comment fonctionne le cinéma « image par image ». Animation d’objets réalisé dans le cadre d’un atelier 7-9 ans.

La chaise hésite puis s’avance. A chaque petits déplacements, une prise de vue. A chaque prise de vue, un mouvement en devenir… Petit clin d’œil à Norman McLaren.

Atelier avec le CAPCC de Saint-Junien.